lundi 24 juin 2013

Bon élève = bon manager: la fin du paradigme, l'exemple Google!


Chez Google on n'arrête pas de réfléchir pour améliorer les processus. Passer une interview de recrutement chez Google est un privilège, il faut passer les premières interviews par Skype, puis les interviews sur site avec les tests. Pour travailler chez Google, nombre de personnes sont prêtes à investir le temps nécessaire. Mais très peu ont la chance d'obtenir le sésame tant désiré.

Le manager HR de Google, Laszlo Bock délivre les fondamentaux qui règlent un engagement chez Google: un engagement suivant les capacités pas suivant les diplômes. Il n'est pas forcement besoin d'aller à l'université pour être engagé chez Google!

Le processus de recrutement chez Google est long et doit permettre un meilleur taux de réussite lors de l'engagement. Mais après examen des notes obtenues lors du recrutement et les performances effectives après engagement, aucune corrélation n'a pu être trouvée. En d'autres termes pas facile d'engager la bonne personne, même avec le meilleur processus d'engagement.

Pour améliorer les processus liés au recrutement et aux performances de leurs équipes, Google s'est penché sur les performances de ses managers. Et Google a appliqué les mêmes principes que dans leur business, l'analyse précise des données massives relatives au recrutement. Tout a été passé au microscope et mis en relation, des notes obtenus aux examens universitaires, des commentaires obtenus lors des entretiens de recrutement, aux performances finales de leurs managers.

Pour leur recrutement, Google a déterminé que les gens qui ont du succès dans les études ne seront pas forcement de bons managers (les notes obtenues aux diplômes universitaires ne sont plus demandées par Google).  En effet à l'université on connait à peu près les réponses attendues par le professeur, il suffit de s'y conformer pour obtenir de bonnes notes. Mais ca ne fera pas de vous un bon manager. Google préfèrent les personnes qui peuvent appréhender et résoudre un problème sans solution évidente.

Qu'est ce qu'un bon manager pour Google? c'est d'abord un bon être humain capable d'interagir avec son équipe de manière positive et constructive.  Google a mis au point des programmes pour ses managers pour leur permettre de s'améliorer. En effet les équipes qui fonctionnent le mieux sont aussi celles qui sont dirigées par un bon leader. Et un bon leader ne doit pas être ressenti comme étant directif, insensible, arrogant, et secret. Un bon manager doit être clair et direct, simple d'accès et disponible,  il faut que ses employés lui fassent confiance, puisse aller vers lui en cas de problème.

Donc encore une fois, cet article donne à penser sur le système éducatif actuellement en place. Pourquoi place-t-on la connaissance empirique au dessus de tout, et surtout au dessus de l'intelligence émotionnelle?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de nous laisser votre commentaire