lundi 14 octobre 2013

Un agrégateur de nouvelles, c'est quoi?

Qu'est ce qu'un agrégateur?

Aggréger est un mot qui "vient du latin aggregare (« mettre en troupeau ») formé par le préfixe ad- avec le mot gregis,grex, (« troupeau »)." dixit Wikipédia.
Je ne vois pas trop de relation entre troupeau et informatique! Quoique avec les troupeaux qu'on trouve sur Facebook et autres médias sociaux! Bon soyons un peu sérieux.

Quand on parle d'aggrégateur de news, je pense en premier à mon aggréagateur de flux RSS Feedreader, enfin non, maintenant il s'appelle Feedly. Je l'utilise tous les jours pour suivre l'actualité sur mes blogs préférés. C'est donc une application web qui me permet de suivre la création de nouveaux contenus sur des sujets qui m'intéressent.

Je suis intéressée par le sujet de la nutrition et je reçois de nombreuses lettres d'informations par email (newletters), je suis abonnée à des publications mensuelles que je reçois en PDF. Il me faut donc bien suivre ma messagerie électronique pour ne pas manquer une publication.

De nouveaux agréagateurs apparaissent 

Je découvre d'autres agrégateurs qui me permettent de combiner toutes mes sources d'informations.

Les nouvelles avec Prismatic

Je teste d'abord Prismatic après avoir trouvé cet article. J'adore car cet outil apprend très vite mes centres d'intérêt et me propose des articles qui m'interessent au bout de quelques minutes de surfing, simplement en observant mon comportement face aux articles qui me sont proposés. Je découvre de nouveaux blogs et de nouveaux sites. Par contre je ne peux pas inclure mes sources de lecture. A garder mais il vaut mieux lire l'anglais, je n'ai rien trouvé en français et il faut avoir un peu de temps... Il est également possible de mentionner des articles que vous avez écrit pour leur prise en compte par l'outil.

Les nouvelles avec Paper.li

Paper.li me plait nettement moins car je ne peux que m'identifier avec Facebook ou Twitter. Les sources de documents sont seulement Twitter, Facebook, Google+, YouTube ou des blogs (RSS), et le reste du Web comme mercola.com ou rts.ch? mercola.com a une page Google+ mais pour rts.ch je n'ai pas trouvé de solution.


Donc pas de source depuis des pdf ou des emails ou des sites web.

Tous les jours je reçois un email avec ma page de suggestions de lecture pour la journée. Sur les 3 blogs que j'ai sélectionné, seul l'un d'eux a été retenu pour aujourd'hui, la newsletter est très légère. Pour mettre à jour les sources prises en compte, il faut aller dans les Settings et Content. Je peux exclure des sources pour éviter les sites de clichés. Puisque je peux choisir mes sources, je peux choisir des articles en français, et non pas que la presse en anglais.

Il y a un mode Pro payant (9 dollars par mois ou 99 dollars par an), où je peux éliminer les publicités par exemple, ajouter un logo... c'est pour ceux qui désirent publier un journal et avoir des abonnés, donc générer du trafic sur leur site de cette façon.

L'emploi avec Neuvoo

Trouver un nouveau job est un processus long, qui implique de longues heures de surfing. Ce site propose de  compiler toutes les offfres d'emploi depuis de nombreux sites.  On peut répondre online sur le site aux annonces qui nous intéressent. Il y a aussi de la publicité sur la majorité des pages visitées. On peut s'inscire par email aux alertes dans notre domaine.

 

Les annonces immobilières avec Homengo.com

Si vous recherchez une nouvelle maison ou appartement, j'ai trouvé ce site Home'n'Go qui me prévient par email dès qu'une propriété est à vendre ou à louer dans la ville qui m'intéresse. C'est un service gratuit qui doit vivre de la publicité. Pour l'instant c'est très agréable de voir ce qui est disponible. 

Conclusion

De nombreux sites proposent gratuitement des services intéressants mais aucun ne me permet d'y inclure mes abonnements que je reçois par email ou alors les sites qui demandent une identification.